20190916 animationhandipacteLa Loi de transformation de la fonction publique invite tous les employeurs publics à nommer un référent handicap.

Rendu obligatoire par l’article 92 de la loi du 6 août 2019 (« tout agent a le droit de consulter un référent handicap »), la fonction de référent handicap se positionne au cœur de la politique des ressources humaines. Le référent devient un acteur clé pour la carrière des agents en situation de handicap.
En effet, les référents sont chargés d’informer, conseiller et accompagner les agents en situation de handicap et de coordonner les actions menées par l’employeur en matière d’accueil, d’insertion et de maintien dans l’emploi des personnes handicapées.
La fonction de référent peut être mutualisée entre plusieurs employeurs publics.

Garant des moyens attribués au référent handicap pour assurer sa mission, le FIPHFP est au plus près des besoins des employeurs.

Par la voie du DTH : Conseil direct aux employeurs

  • Accompagne la réflexion stratégique des employeurs publics (diagnostic, besoins, objectifs, moyens…)
  • Conseille pour la mise en œuvre de programmes et d’actions d’insertion et de maintien dans l’emploi adaptés à leurs effectifs et leurs structures.

Par la voie du Handi-Pacte : Un espace d’échange des professionnels RH, correspondants handicap

  • Renforce les connaissances sur la thématique du handicap
  • Développe la mise en réseau des acteurs
  • Favorise les échanges de bonnes pratiques sur l’emploi des personnes en situation de handicap dans la fonction publique.