Le Premier ministre a réuni, le 25 octobre 2018, le 2e Comité interministériel du handicap pour faire un point d’avancement sur les chantiers engagés depuis un an et poursuivre l’action en faveur des personnes en situation de handicap. Accéder à ses droits plus facilement, s’épanouir de la crèche à l’université, accéder à un emploi et travailler comme les autres, vivre chez soi et se maintenir en bonne santé et être acteur dans la cité, autant de chantiers pour l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap. Le Comité interministériel du handicap (CIH) a dégagé 5 grands axes d'action notamment 1 axe concernant l’emploi des personnes en situation de handicap. L’objectif fixé est de poursuivre le développement de l’accès et du maintien en emploi, public et privé avec comme objectifs notamment de :

  • Mettre en œuvre la rénovation du secteur adapté au 1er janvier 2019.
  • Finaliser la réforme de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés
  • Déployer le volet « emploi » de la stratégie nationale autisme au sein des troubles du neuro-développement (TND) :
  • Définir une nouvelle offre de services à destination des employeurs et des travailleurs handicapés dans le cadre du 2e volet de la concertation sur la rénovation des outils de cette politique, lancée le 19 juillet dernier. Elle devra permettre de renforcer la lisibilité de l’offre pour ses bénéficiaires et de sécuriser les parcours des travailleurs handicapés vers et dans l’emploi. Elle intégrera notamment le développement de plateformes de services.
  • Intégrer la prise en compte du handicap dans le chantier de rénovation de la santé au travail.
  • Simplifier le fonctionnement du service public de l’emploi au travers d’une coordination renforcée et d’un rapprochement de Pôle emploi et des Cap Emploi au sein du Service public de l’emploi. Les modalités de mise en œuvre de cette coordination renforcée entre Pôle emploi et Cap Emploi seront arbitrées début 2019, pour une mise en œuvre à compter du 1er janvier 2020.
  • Finaliser la concertation interprofessionnelle sur l’emploi des travailleurs handicapés dans le secteur public dans le cadre de la préparation du projet de loi fonction publique.
  • Développer une information accessible aux travailleurs handicapés sur le site fonction. publique.gouv.fr et accueillir au moins 6 % d’apprentis en situation de handicap dans le secteur public pour l’État, environ 600 personnes pour un objectif de 10 000 apprentis.
  • Rénover le cadre d’intervention des établissements et services médico-sociaux en charge de la réadaptation professionnelle ou d’aide par le travail afin de renforcer leurs missions de formation et d’accompagnement des travailleurs handicapés vers et dans l’emploi, notamment en milieu ordinaire.
  • Labelliser une deuxième promotion de 20 polytechniciens « handimanager » dans le cadre d’un partenariat entre l’école polytechnique et l’association Companieros.

Lire le dossier de presse