Frédéric Bierry, Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin et Marc Desjardins, Directeur du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP)

Ce 6 novembre, Frédéric Bierry, Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin, Marc Desjardins, Directeur du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) et Patrick François, Directeur régional Grand Est de la Caisse des Dépôts ont signé pour la première fois une convention triennale facilitant l’accès et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Le Département du Bas-Rhin a ainsi souhaité consolider les politiques publiques départementales autour de fortes valeurs de solidarité et de cohésion sociale. Ces priorités s’inscrivent au travers de la politique ressources humaines de la collectivité qui place l’agent au cœur de son organisation et de son fonctionnement.

L’exécutif départemental a inscrit comme priorité de sa feuille de route le développement d’une politique en faveur de l’intégration des agents en situation de handicap au sein des équipes, en leur offrant les meilleures conditions de travail mais aussi en accompagnant le collectif de travail. Cette dynamique se matérialise par la signature d’une convention avec le FIPHFP . Avec un financement de 757 971 € sur 3 ans de la part du Fonds, le Département se donne les moyens de réussir.

Un plan d’actions ambitieux financé par le FIPHFP

Avec l’appui du FIPHFP , les actions financées pendant trois ans à hauteur de 757 971 € visent notamment à :

Diversifier les types de recrutement

Pour contribuer à l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés, le Département s’engage à recruter des personnes en situation de handicap sur les 3 ans de la convention. 12 contrats d’apprentissage pour des personnes reconnues travailleur handicapé seront notamment déployés dans les services.

Maintenir dans l’emploi des agents en situation de handicap

Le Département veillera à l’amélioration des conditions de travail de son personnel via des aménagements de postes, des actions de formation ou de reconversion. Les agents en situation de handicap pourront ainsi bénéficier d’aides très concrètes de nature à améliorer leurs conditions de travail : remboursement de prothèses auditives, recours à l’interprétariat en langue des signes, accompagnement sur le lieu de travail des agents souffrant d’un handicap psychique,…
Mettre en place des actions de sensibilisation et de formation

Une campagne de communication, de sensibilisation et de formation à destination des agents, des travailleurs handicapés et des encadrants permettra de combattre les idées reçues sur le handicap et d’apporter les compétences nécessaires à tous les acteurs.

Structurer la politique handicap

Le déploiement du plan d’actions nécessite aussi un travail sur les procédures RH et la mise en place d’une organisation interne en capacité de prendre en compte la diversité des situations de handicap au travail.

Les objectifs chiffrés du Département

Pour acter son volontarisme, le Département du Bas-Rhin se fixe des objectifs chiffrés. Il s’engage, avec le soutien du FIPHFP , à atteindre le taux légal de 6 % de travailleurs en situation de handicap au sein de la collectivité au courant de cette convention puis d’aller au-delà.

Le Département devrait accueillir 12 apprentis en situation de handicap. D’ores et déjà 5 ont été recrutés en septembre 2017 sur les métiers d’assistant de direction et d’agent de restauration dans les collèges.

Source : www.fiphfp.fr/Le-FIPHFP/Actualites-du-FIPHFP